Les pêcheurs Vezo en road trip vers la pointe sud de Madagascar | WWF

Les pêcheurs Vezo en road trip vers la pointe sud de Madagascar

Posted on 25 July 2017   |  
Les pêcheurs Vezo et Sakalava
© WWF Madagascar
Ils ont laissé leurs pirogues derrière pour monter dans des 4x4. De Manambolo, à l’ouest de Madagascar, à Fort Dauphin, juste à la pointe sud de l’île. Dernière aventure des pêcheurs de l’ouest et sud-ouest de Madagascar appuyés par WWF. Un vrai périple de près de 1500 km de sable et de forêt épineuse. 

Une douzaine de pêcheurs, leaders des communautés gestionnaires des mangroves de Manambolo-Tsiribihina, ont quitté leurs villages le 17 juillet dernier pour le grand sud du pays dans un road trip pour rencontrer les pêcheurs du peuple Vezo, qui gèrent des forêts et des aires marines du sud de Madagascar.

Partis des villages des alentours des rivières Manambolo et Tsiribihina, ces hommes et femmes ont visité les communautés côtières d’Andavadoake, Salary et Ambondrolava, entre les grandes villes de Morondava et de Tuléar. La route a continué ensuite vers Ranomay, au bord de la rivière Onilahy, puis, vers Beheloke et Itampolo, longeant le littoral Mahafaly , traversant le célèbre Tropique du Capricorne qui délimite la partie sud de la carte terrestre. Là, les pêcheurs ont laissé leurs empreintes, spontanément, en marquant les lettres du panneau de cet emblématique endroit, effacées par le temps.
 
Pour Pima Fihereza, 81 ans et président de la communauté de base « Tafitasoa » (« succès » en malgache) dans le delta de la rivière Tsiribihina,  « le peuple Vezo du littoral Mahafaly font un suivi régulier des prises de pêche dans leurs villages. Ce suivi permet de connaître l’abondance de poissons et leurs tailles pendant l’année. C’est une technique très utile que nous, qui vivons dans les mangroves, pourrions utiliser dans la pêche de poissons et des crabes des mangroves».

Autant que les récifs, les mangroves jouent un rôle critique pour l’équilibre des écosystèmes côtiers de Madagascar. Ce sont aussi des sources importantes d’approvisionnement pour l’alimentation et l’activité économique de la population. Faut-il le rappeler spécialement en ce 26 juillet, Journée Internationale de la Mangrove.

Ainsi, les échanges d’expériences sont une force pour les communautés appuyées par WWF à Madagascar.  Les pêcheurs découvrent de bonnes pratiques innovantes et s’inspirent des succès des uns et des autres.  Ils se conseillent, s’écoutent et … les numéros de téléphones s’échangent rapidement entre «namana mpiandriake »,(« collègues pêcheurs » en malgache).

À l’issue de ce Mada Raid version 2.0, une quinzaine de pêcheurs Vezo ont rejoint le road trip vers le sud et la caravane se dirige maintenant vers la ville de Fort Dauphin, où plus de 160 pêcheurs de Madagascar sont attendus pour une rencontre nationale du réseau MIHARI, réseau d’aires marines gérées par les communautés à Madagascar, qui aura lieu du 27 juillet au 1er août 2017. La cerise sur le gâteau pour une réelle aventure de partage !
 
Les pêcheurs Vezo et Sakalava
© WWF Madagascar Enlarge
Les pêcheurs Vezo et Sakalava
© WWF Madagascar Enlarge
Les pêcheurs Vezo et Sakalava
© WWF Madagascar Enlarge
Les pêcheurs Vezo et Sakalava en road trip vers le point sud de Madagascar
© WWF Madagascar Enlarge
Les pêcheurs Vezo et Sakalava en road trip vers le point sud de Madagascar
© WWF Madagascar/ Dannick Randriamanantena Enlarge
Les pêcheurs Vezo et Sakalava en road trip vers le point sud de Madagascar
© WWF Madagascar Enlarge
Les pêcheurs Vezo et Sakalava en road trip vers le point sud de Madagascar
© WWF Madagascar/ Dannick Randriamanantena Enlarge
Les pêcheurs Vezo et Sakalava en road trip vers le point sud de Madagascar
© WWF Madagascar Enlarge

Commentaires

blog comments powered by Disqus