Huit communautés réussissent à financer le 100% de leurs activités de conservation | WWF

Huit communautés réussissent à financer le 100% de leurs activités de conservation

Posted on 10 November 2017
Huit communautés réussissent à financer le 100% de leurs activités de conservation
© WWF Madagascar / Fanomezantsoa Rasandy
Aujourd’hui, il y a 67 organisations communautaires qui gèrent les forêts autour de l’aire protégée COMATSA (Corridor forestier Marojejy-Anjanaharibe sud-Tsaratanàna) avec l’appui de l’administration forestière. Un nombre record qui montre l’intérêt et l’engagement des communautés locales dans la gestion durable de leurs ressources naturelles.

L’implication effective de ces communautés dans la conservation des forêts des Hautes du Nord de Madagascar est, en effet, le pilier de l’approche de WWF dans la zone depuis plus de dix ans. À Mangindrano, Anesika et Antilongo, dans le district de Belalanana par exemple, le taux annuel moyen de déforestation dans leurs forêts est inférieur à   1 ha entre 2015 et 2017 (source : Atlas de déforestation COMATSA, 2017). Ceci grâce à l’implication directe des villageois.

Le plus grand succès remarqué aujourd’hui est que, parmi ces 67 communautés, huit sont autonomes dans la mise en œuvre de leurs activités de conservation. Elles assurent à elles seules leurs patrouilles forestières à travers leur financement propre (cotisation annuelle des membres, droit de permis de coupe dans la zone des droits d’usage et les vonodina[1]).

WWF a renforcé cette autonomie par la mise à disposition d’un bureau pour les communautés gestionnaires à Bealanana. « La présence de ce bureau nous aidera mieux pour l’accomplissement de notre tâche, mais aussi il fera connaître notre existence au niveau du fokontany voire même au niveau de notre commune », affirme satisfait Falizara Flaubert, président du communauté d’Analalatsaka, un fokontany de Mangindrano.
Les communautés prennent ainsi complètement en main leur avenir, un grand pas pour la communauté et la nature !
 
[1] Vonodina : Amende perçue d’un délinquant suite à l’application du dina ou règle locale établie par la communauté gestionnaire des ressources naturelles.
Huit communautés réussissent à financer le 100% de leurs activités de conservation
© WWF Madagascar / Fanomezantsoa Rasandy Enlarge
Huit communautés réussissent à financer le 100% de leurs activités de conservation
© WWF Madagascar / Falitiana Andriamalala Enlarge