Opération de sauvetage record avec plus de 10 000 tortues sauvées des trafiquants | WWF

What would you like to search for?

Our News

Opération de sauvetage record avec plus de 10 000 tortues sauvées des trafiquants

9 760 tortues radiées ont été saisies à de Betsinjaka, dans le district de Toliara II.

Il s’agit de la plus importante saisie de tortues radiées de l’année. Un total de 10 196 tortues radiées ont été saisies à de Betsinjaka, dans le district de Toliara II, au sud-ouest de Madagascar. Malheureusement, seulement 9 760 tortues étaient encore vivantes et elles ont été rapidement désinfectées et mises en quarantaine dans le village des tortues de Mangily, avant une prochaine réintroduction dans leur milieu naturel.
 
Ces tortues ont été saisies auprès de trois trafiquants, après une perquisition effectuée par la gendarmerie nationale et la police, appuyés par le substitut du procureur du tribunal de Toliara. La perquisition a été possible grâce aux informations transmises par le réseau régional d’informateurs qui luttent contre le trafic de tortues dans le sud-ouest de Madagascar.
 
Le réseau d’acteurs est composé de la société civile, la direction régionale de l’environnement, de l’écologie et des forêts, le Bureau Indépendant Anti-Corruption, le tribunal de Toliara, la région Antsimo Andrefana, la police, la gendarmerie, la direction régionale de la communication, la direction régionale des mines, Madagascar National Parks et WWF.

« Ce sauvetage record est le fruit d’un travail engagé depuis l’année dernière. En effet, la société civile et les communautés locales se sont mis en réseaux pour documenter les trafics de tortues. Nous espérons que cette saisie d’envergure soient effectivement suivie par la traduction en justice des trafiquants et l’application des peines d’emprisonnement par le tribunal », a déclaré Nanie Ratsifandrihamanana, directrice de WWF Madagascar. Ensuite, un système de dénonciation anonyme informe le BIANCO, la direction des forêts, la police et les gendarmes au niveau local. Les tortues sont saisies et le public est informé. Le réseau d’acteurs s’assure ensuite du suivi des actions en justice.
 
En guise de conclusion, Pierre N. Razafikely, premier substitut du procureur du tribunal de Toliara, et membre du réseau d’acteurs, a déclaré : « Les tortues devaient sortir illégalement de Madagascar par voie maritime. Le plan des trafiquants a été avorté. C’est une victoire pour les tortues et le travail acharné du réseau d’acteurs contre le trafic des tortues. »
tortues radiées saisies à Betsinjaka - Toliara II, Madagascar