Vatosoa porte avec succès la voix de 500.000 pêcheurs malgaches | WWF

Vatosoa porte avec succès la voix de 500.000 pêcheurs malgaches

Posted on 08 mai 2019
Le Réseau MIHARI des aires marines gérées localement à Madagascar (LMMA) est le plus grand réseau de communautés côtières impliquées dans la gestion durable et la conservation des ressources marines du pays. MIHARI, ce sont 500.000 pêcheurs et leurs familles, représentant plus de 200 organisations communautaires répartis sur les 5000 km de côtes du pays.
 
Vatosoa Rakotondrazafy est la coordinatrice nationale du réseau. La semaine dernière, au nom de MIHARI, et pour couronner ses années d’efforts pour la conservation des océans à Madagascar, elle est lauréate des prix Whitley Awards 2019. Le prix lui a été remis des mains de princesse Anne, fille de la reine d’Angleterre, à Londres. Les Whitley Awards sont organisés chaque année par le Whitley Fund for Nature pour reconnaître et célébrer des champions de la conservation dans le monde entier. "Je dédie ce prix à toutes les communautés LMMA de Madagascar qui sont les champions de la conservation marine" déclaré Vatosoa en recevant son prix. "Aujourd'hui, je suis devenue l'avocate des communautés de pêcheurs à Madagascar, qui représente leurs voix et défend leurs droits. C'est au-delà de mes rêves les plus fous" a-t-elle ajouté.
 
En 2017, le réseau a présenté au ministère de la Pêche sa proposition de réforme de la politique de la pêche. Positivement convaincu par le plaidoyer du réseau, le gouvernement s'est engagé à œuvrer en faveur de zones réservées aux petits pêcheurs malgaches en 2018.
 
WWF, qui fait partie des 23 organismes d’appui du réseau à Madagascar, célèbre cette victoire qui récompense la conservation des océans dans notre pays.