What would you like to search for?

Nos Nouvelles

Madagascar : Un accord de don avec le WWF pour la Fondation pour les Aires Protégées et la Biodiversité

L’année 2006 s'annonce sous de bons auspices pour la nouvelle Fondation pour les Aires Protégées et la Biodiversité de Madagascar. En effet, le Conseil d’administration de la Fondation a procédé à la signature d'un accord de don avec le WWF d’un montant de 1 million de USD au titre de la contribution de cette organisation au capital de la Fondation.

Le Président du Conseil d'administration de la Fondation a été représenté par M. Léon Rajaobelina et le WWF par Mme Melissa Moye, du WWF-Etats Unis d'Amérique, et M. Jean-Paul-Paddack, Représentant Régional du WWF à Madagascar et pour l’Océan Indien Occidental. A relever qu'une partie de cette dotation en capital provient du WWF-Allemagne, WWF-Hollande et du WWF-Suisse.

Au cours de la même cérémonie, la Fondation a aussi remis le premier certificat à Mme Melissa Moye pour sa contribution personnelle d’un montant de 1000 USD au capital de la Fondation. Il s’agit du premier don effectué par un individu pour la nouvelle Fondation, un tel geste sera certainement suivi par le secteur privé Malagasy et tout citoyen conscient de l’importance de la conservation de notre biodiversité.

Rappelons que la FAPB a été créée en 2005 par L’Etat Malagasy, le WWF et Conservation International. Sa principale mission est de contribuer à la pérennisation financière du système des aires protégées à Madagascar. L’Etat malagasy participe à hauteur de 1,725 Millions d'Euros au capital de la Fondation grâce à une convention de conversion de la dette allemande conclue en 2003. Conservation International pour sa part a déjà accordé un don de 1 million de Usd au mois de juillet 2005, au titre de sa contribution au capital en tant que fondateur.

Outre l’apport initial des fondateurs, d’autres bailleurs ont manifesté leur soutien à cette initiative. Le gouvernement allemand a approuvé un don de 4,5 Millions d'Euros en décembre 2005, alors que le Gouvernement français, par le biais de l’AfD (Agence française pour le Développement) et le FFEM (Fond Français pour l'Environnement Mondial), vient d’accorder un don de 3 millions d’Euros pour une participation au capital.

Dans le cadre du don accordé par l’IDA au gouvernement Malagasy pour sa contribution à la Phase 3 du Plan National d'Actions Environnementales, il est prévu une participation de la Banque Mondiale pour un montant total de 7,5 Millions de USD, dont une tranche de 4 millions USD devrait être débloquée dans le courant de cette année.

Ces fonds de dotation seront investis sur les marchés financiers internationaux, seuls les revenus nets de placement seront utilisés pour le financement des aires protégées. L’effort de levée de fonds entrepris par le Conseil d'administration et l’équipe exécutive de la Fondation depuis un an a permis de porter le capital de la fondation à environ 17 Millions de USD pour cette année 2006. L’objectif sur les 5 ans à venir est d’atteindre 50 Millions de USD.

Au-delà de la participation de la Fondation au financement des aires protégées existantes, gérés par Parcs Nationaux de Madagascar- ANGAP, elle devrait également jouer un rôle dans la mise en œuvre de la "Vision Durban", la décision de Madagascar annoncée par le Président Marc Ravalomananana lors du Congrès Mondial sur les Parcs, de tripler la superficie des aires protégées de Madagascar pour un objectif de 6 millions d'ha en 2008, contre un peu moins de 2 millions d'ha actuellement.