Les villageois de la Baie d’Ambaro s’associent en groupe d’épargnes communautaires pour les mangroves

Posted on 06 septembre 2021
Pourquoi une épargne communautaire au sein de la communauté de base ? pour financer la conservation de leurs mangroves, pour appuyer les activités de gestion durable de leurs aires marines gérées localement, pour la responsabilisation des membres de la communauté. Ils ont une caisse dédiée à la nature baptisée « Le fond pour l’environnement » qui sert en plus à financer les activités de leurs patrouilleurs communautaires. 

La communauté d’Antsatrana a été la première à signer la convention de partenariat avec l’OSDRM (Organisation de Soutien pour le développement Rural à Madagascar) en vue de constituer une gestion d’épargne communautaire. C’est un contrat assurant le financement durable des patrouilleurs du village. D’autres communautés ont suivi les pas d’Antsatrana : Ampasivelona, Ankazomborona et Antenina ont signé un contrat similaire le 31 juillet 2021. Le WWF a soutenu la mise en place de ce système financier local dans les villages en partenariat avec l’OSDRM afin d’aider les communautés à gérer efficacement leur épargne.

« La communauté d’Ampasivelona a fait un bel engagement pour la nature car l’année dernière, avec les dix groupes d’épargne communautaires du village regroupés en une seule union, l’ensemble de leurs cotisations caisse a atteint plus de 76 millions d’Ariary soit 16.476 en euros » a déclaré Gertin Randrianambinina, du WWF. Les villageois peuvent financer les patrouilles durant toute une année.