Les communautés d'Ankodida- gardiennes de la forêt | WWF

What would you like to search for?

Nos Nouvelles

Les communautés d'Ankodida- gardiennes de la forêt

Les communautés au sein des aires protégées d’Ankodida et du Nord Ifotaky, dans le grand sud de Madagascar se sont engagées pour la protection de la forêt et des espèces animales et végétales qu’elle abrite.

Le WWF travaille avec l’association Miaro dans la région Anosy et Androy, dans le but de renforcer la capacité des communautés dans la protection de la forêt et la gestion des ressources naturelles. Les communautés de la région dépendent étroitement de la forêt.  En effet, sans la forêt, pas de pluie  pourtant vitale pour l’agriculture. « La forêt est un héritage de nos ancêtres. Elle est aussi bénéfique pour nous » affirme Manadily, président de la Communauté de base Ankodida. « Nous avons l’obligation de la protéger et nous serons très stricts quant à l’application des lois contre ceux qui osent encore défricher ».

A part l’application du « Dina » qui est assurée par les communautés, l’association Miaro a aussi mis en place en 2015 les Polisinala (rangers forestiers) pour effectuer la patrouille dans la forêt trois fois par mois. Aujourd’hui, 35 Polisinala travaillent à Ankodida et 53 au Nord Ifotaka. Résultat : zéro cas de défrichement enregistré depuis 2017 contre 200 cas en 2015.

Outre ces activités de patrouille, les communautés participent aussi à la reforestation de la région. Depuis 2014, chaque famille issue des six communautés de la région plante chaque année 30 jeunes plants. « Cette année, nous allons tripler l’effort en plantant 90 jeunes plants par famille » affirme Tongasoa, agent de conservation locale à Ankodida.