Deux volontaires, un(e) national et un(e) international pour appuyer le paysage Mahafaly

Posted on 08 décembre 2017
PLACEMENT DESCRIPTION
 
 
Titre du poste       :     Volontaire Ecotourisme
                                     01 international – 01 Malgache résidant à Madagascar

Supervision           :      Responsable Technique Aire Protégée et Biodiversité Terrestre, Paysage Mahafaly (MHF)

Mission                  :      Appuyer le développement de l’écotourisme et le tourisme communautaire dans le site   écotouristique de la COBA TSIFA de Ranomay dans l’Aire Protégée Amoron’i Onilahy  du Paysage Mahafaly.

Période                :        du 19 février 2018 au 19 juin  2018

Durée                   :        04 mois

Lieu d’affectation :       Ranomay, Commune rurale de Tameantsoa, District de Betioky-Sud, Région Atsimo     Andrefana
 
  1. CONTEXTE
 
Dans le cadre de la mise en œuvre de sa stratégie de conservation, le Bureau du WWF à Madagascar s’est focalisé sur la délivrance de résultats de conservation clairs sur un nombre défini de paysages prioritaires (dont le paysage terrestre et marin Mahafaly ou paysage Mahafaly), en reconnaissant que les pertes des habitats et la dégradation sont les forces motrices contre lesquelles il faut lutter.
 
Au sein du paysage Mahafaly, l’Aire Protégée Amoron’i Onilahy a obtenu le statut d’Aire Protégée de catégorie V (paysage harmonieux protégé) conformément au décret n° 788/2015 du 28 avril 2015, portant création définitive de l’AP Amoron’i Onilahy. Cette zone réunit les deux rives et le long du fleuve Onilahy et se situe entre la Route nationale 7 au Nord, les limites Nord de la Commune rurale d’Ankazomanga Ouest au Sud, la Route Nationale 10 à l’Est et la Commune Rurale de St Augustin à l’Ouest. La surface délimitée de 100.482 hectares de l’AP Amoron’i Onilahy constitue la limite nord du Paysage Mahafaly. Elle est l’objet de l’initiation des actions de conservation et/ou de restauration cohérente avec la gestion durable des ressources naturelles valorisant son aspect esthétique et paysagiste et intégrant les activités humaines.
Ainsi, le développement de l’écotourisme communautaire dans les trois sites de Transferts de Gestion des Ressources Naturelles -TGRN gérés par les Communautés de Base (COBA) est une des activités génératrices de revenus de ces dernières.
 
Le site écotouristique de Ranomay, se situant au bord du fleuveOnilahy et de la RN 10, est géré par la COBA TSIFA. Ce site est actuellement en plein développement et l’appui des volontaires dans ce processus est plus que nécessaire.
 
  1. MISSION DU VOLONTAIRE :
 
Les volontaires ont pour mission de fournir divers appuis aux membres de la Communauté de Base (COBA) TSIFA à Ranomay pour permettre le   développement de l’écotourisme communautaire / accueil villageois. Cette COBA fait partie de l’Unité Locale de Gestion (ULG) de l’AP Amoron’i Onilahy et se situe à l’intérieur de l’AP Amoron’i Onilahy.  Les volontaires seront basés à Ranomay Commune rurale de Tameantsoa, District de Betioky Sud.
 
  1. ATTRIBUTIONS PRINCIPALES DU VOLONTAIRE:
 
Sous la supervision du Responsable Technique Aire Protégée et Biodiversité Terrestre MHF,  les volontaires sont appelés à contribuer à la réalisation des activités suivantes :
  • Renforcer les membres de la COBA TSIFA de Ranomay en matière de technique d’accueil, de réception, de cuisine et de guidage, en collaboration avec la Direction Régionale du Tourisme Atsimo Andrefana, de l’Office Régional du Tourisme (ORTU) et du Responsable volet Tourisme de l’Antenne régionale PAGE/GIZ de Toliara.
  • Accompagner et appuyer les guides touristiques locaux de la COBA TSIFA de Ranomay dans la pratique de la langue française et si possible la langue anglaise (bain de langue) afin de maîtriser le guidage des touristes tout au long du parcours des circuits du site.
  •  Réaliser avec les guides touristiques locaux et les Polisin’Ala un inventaire floristique et faunistique des circuits du site de Ranomay afin d’établir une fiche de guidage pour chaque circuit : lémuriens, source thermale et lac.
  • Appuyer l’équipe de l’AP Amoron’i Onilahy à la promotion de l’écotourisme et du tourisme communautaire à travers l’alimentation en informations (activités, photos, ….) de la page Face Book de l’AP Amoron’i Onilahy, ou d’autre forme de communication pour faire connaitre le site de Ranomay.
  • Réaliser une action de sensibilisation, d’éducation et d’information sur l’hygiène et son importance dans la vie quotidienne des communautés de Ranomay et  surtout dans le cadre des activités touristiques.
  • Réaliser une campagne d’éducation auprès des communautés de Ranomay, surtout auprès des jeunes et des enfants pour qu’ils respectent la vie animale et n’adoptent pas un mauvais comportement vis-à-vis des touristes.
  • Appuyer l’équipe du comité de gestion (COGE) de la COBA TSIFA de Ranomay à bien organiser la structuration des groupes communautaires et renforcer la capacité de ces derniers dans la gestion des matériels et infrastructures dotés par le WWF dans le village de Ranomay.
  • Appuyer et accompagner les représentants de la COBA dans les voyages d’échanges dans d’autres sites écotouristiques communautaires.
  • Appuyer l’équipe du département communication de WWF pour les prises de photos, production de vidéos et des articles de presse sur le Paysage MHF et l’écotourisme dans l’AP Amoron’i Onilahy en particulier.
 
  1. Profil:
 
Qualifications exigées :
 
  • Au moins 2 ans d’études universitaires en tourisme et hôtellerie, développement durable, technique de l’environnement, conservation ou en communication.
         
Capacités et compétences exigées :
 
  • Intérêt démontré pour la conservation, les questions environnementales et le développement social serait un atout ;
  • Connaissance en termes de filière écotourisme et tourisme durable ;
  • Compétences en gestion des médias sociaux ;
  • Excellente capacité de rédaction en français. Maîtrise de la langue anglaise sera un atout ;
  • Capacité d’animation et de mobilisation sociale ;
  • Dynamique, enthousiaste et créatif ;
  • Sens de l'initiative, sociable, fiable, soif d’apprendre ;
  • Capacité à travailler en équipe ;
  • Adhère aux valeurs du WWF : Crédibilité –, Optimisme, Détermination, Engagement
 
  1. Relations de travail :
 
Interne : interagit avec l’équipe de WWF dans le paysage MHF, Toliara
 
Externe : interagit avec les communautés, les autorités et les partenaires de WWF.
 
 
La description du poste couvre les tâches principales et transmet l’esprit du genre de tâches qui sont anticipées pro-activement par le staff. D’autres tâches pourront être assignées si nécessaire selon les besoins organisationnels.

Si vous etes interessés, envoyez votre candidature à Malalatiana Rakotonarivo (MRakotonarivo@wwf.mg) avant le 31 décembre 2017.