Du miel de qualité pour la résilience des mangroves et des communautés | WWF

Du miel de qualité pour la résilience des mangroves et des communautés

Posted on 06 September 2017
Du miel de qualité pour la résilience des mangroves et des communautés
© WWF Madagascar
Razeny est le président du groupement Matavy Entea (belle vue) des apiculteurs d’Antanandahy, un village qui se trouve au cœur des mangroves du delta de la Tsiribihina, sur la côte ouest de Madagascar.
 
Razeny est un « mpiandriake », un pêcheur qui vivait essentiellement de ses produits halieutiques. Mais selon lui, le changement climatique a bouleversé son activité principale : « Aujourd’hui, il y a beaucoup plus de vents en mer et moins de poissons. Les conditions climatiques ont vraiment changé. Pêcher en haute mer est devenu plus difficile pour les petits pêcheurs comme moi. » Ainsi donc, il s’est adapté en produisant du miel de mangroves.
 
Son groupement compte aujourd’hui dix membres et bénéficie de formations en apiculture depuis 2012 par l'ONG Saragna qui oeuvre dans la sécurité alimentaire et l’environnement dans le Menabe. Ces formations sont jusqu’à ce jour dispensées par la fédération des paysans de la région Menabe FITAME (Firaisantsoan’ny Tantsaha Menabe) avec l’appui de WWF. 
 
Razeny et son groupement ont participé à la troisième édition de la foire «Reniala Menabe» du 31 août au 2 septembre 2017. Cette foire promeut depuis trois ans l’économie et la culture du Menabe, sous le parrainage de plusieurs membres du gouvernement et du Chef de Région. Razeny et ses collègues ont vendu leur miel du delta de la Tsiribihina durant ces trois jours de foire et ont écoulé l’ensemble de leurs produits.
 
Selon Razeny, « l’apiculture apporte un complément d’argent important. Elle paye l’éducation de mes cinq enfants. Je pêche en mer le matin et je m’occupe de mes huit ruches l’après-midi. Mes ruches produisent entre 15 et 20 litres chacune, à 10.000 Ar le litre ».
 
Razeny est aussi membre du comité de surveillance des mangroves de sa communauté. Selon lui, apiculture et conservation sont liées : « Il est capital de protéger nos forêts car s’il n’y a plus de mangroves, il n’y aura plus de miel et plus d’apiculture. Et surtout, des mangroves en bonne santé donnent du miel de bonne qualité et en abondance. »
 
Son constat est que la conservation et la gestion durable des forêts de mangroves est le cœur de l’économie du miel dans la région Menabe. Un miel qui est parmi les plus appréciés de Madagascar!

Du miel de qualité pour la résilience des mangroves et des communautés
© WWF Madagascar Enlarge
Du miel de qualité pour la résilience des mangroves et des communautés
© WWF Madagascar Enlarge
Du miel de qualité pour la résilience des mangroves et des communautés
© WWF Madagascar / Mario Ratovonirina Enlarge
Du miel de qualité pour la résilience des mangroves et des communautés
© WWF Madagascar / Mario Ratovonirina Enlarge