Le train de l’électrification verte pour tous est en marche, en avant toute ! | WWF

What would you like to search for?

Nos Nouvelles

Le train de l’électrification verte pour tous est en marche, en avant toute !

Depuis 2012, cette initiative a pris de l’ampleur et est aujourd'hui un programme du gouvernement malgache.

Il est loin le temps où notre initiative d’électrification solaire des villages isolés en brousse, qui met en avant le savoir-faire des grands-mères malgaches, fut une initiative.

Depuis 2012, cette initiative, promue par WWF à Madagascar, a pris de l’ampleur et s’est transformée en un programme national du gouvernement malgache.

Ainsi, un groupe de femmes qui ont fini leur formation en électrification solaire au centre de formation Barefoot College en Inde sont revenues au pays il y a quelques jours. L’une d’elles, Tsiampoizy, a directement conduit un atelier de réparation d’installations solaires dans son village de Ranomay, au sud-ouest de Madagascar.  Par ailleurs, trois autres femmes issues du même village sont parties pour se former en Inde à la fin du mois de mars 2018.

D’autre part, le village d’Andranomilolo, au nord de Madagascar, vient de recevoir ses équipements solaires et les grands-mères vont à présent les installer. En même temps, un centre de formation en énergie solaire pour des femmes rurales vulnérables entre dans sa phase de construction dans le centre du pays.

Pour Voahirana Randriambola, du programme énergie de WWF, « L’évolution de l’initiative est remarquable, on passe à l’échelle, et ce grâce à une communauté d’acteurs convaincus et engagés, du niveau très local à l’international. L’ambition nationale et mondiale d’un accès à l’énergie durable pour tous ne se fera pas sans solutions adéquates pour les populations rurales isolées, comme ces 300 communautés qui travaillent au quotidien avec WWF à Madagascar pour la conservation des écosystèmes naturels desquels nous dépendons tous. »  

Le centre de formation en énergie solaire de Madagascar ouvrira ses portes en début 2019. D’ici 2030, le pays formera 744 « femmes ingénieurs solaires » pour permettre à 630 000 ménages ruraux isolés d’avoir accès à l’éclairage moderne et à l’électricité solaire. C’est ambitieux, mais c’est faisable !