Les mamies solaires malgaches au « One Planet Summit » ! | WWF

What would you like to search for?

Nos Nouvelles

Les mamies solaires malgaches au « One Planet Summit » !

Une des 27 mamies solaires malgaches a montré la réussite de l’initiative « femmes ingénieurs solaires » aux dirigeants du monde lors du « One Planet Summit » de Nairobi au Kenya, le 14 mars dernier.

Yolande Randrianambinina, 53 ans, est une des 27 mamies solaires malgaches qui ont été formées en Inde pour fabriquer, monter et réparer des installations solaires dans leurs villages. Elle a montré la réussite de l’initiative « femmes ingénieurs solaires » aux dirigeants du monde lors du « One Planet Summit » de Nairobi au Kenya, le 14 mars dernier. « One Planet Summit » est une réunion internationale sur les changements climatiques impulsée par la France, les Nations Unies et la Banque Mondiale.
 
« Quand j’ai rencontré notre Président de la République, il m’a assuré le soutien de l’état malgache à notre initiative et m’a demandé si j’étais prête à être la première formatrice de notre centre de formation des femmes solaires qui ouvrira d’ici juillet », raconte Yollande. « Bien sûr que je suis prête ! » a-t-elle répondu toute fière. « Apporter la lumière est devenu l’engagement de notre vie. Nous avons transformé la vie dans nos villages et nous transformerons le pays. Nous sommes 27 femmes aujourd’hui, et nous serons près d’un millier dans le futur » conclut Yollande, confiante.
 
L’initiative des femmes malgaches entrepreneurs solaires rurales, initiée par le WWF, est aujourd’hui un programme national du gouvernement malgache, appuyé par le gouvernement indien et de nombreux acteurs. L’ouverture du premier centre de formationmalgache en juillet 2019 bénéficiera aux communautés rurales les plus isolées.  En effet, les femmes issues de ces communautés pourront bénéficier du programme de formation solaire tel qu’il est dispensé actuellement au Barefoot College en Inde. Elles pourront installer des équipements solaires dans leurs villages et assurer leur maintenance. Le programme national bénéficiera à 630.000 ménages malgaches d’ici à 2030.