Premier projet d’amélioration de la pêche aux poulpes pour Madagascar ! | WWF

What would you like to search for?

Nos Nouvelles

Premier projet d’amélioration de la pêche aux poulpes pour Madagascar !

C’est le premier FIP poulpe au monde qui est mis en place dans un pays à faible revenus selon Blue Ventures !

Le mois dernier, Madagascar a lancé pour la première fois un projet d’amélioration de la pêche ou Fishery Improvement Project (FIP) pour la filière poulpe. Une aubaine pour améliorer les revenus des communautés côtières qui dépendent essentiellement de la pêche maritime pour leur subsistance. C’est le premier FIP poulpe au monde qui est mis en place dans un pays à faible revenus selon Blue Ventures !

La pêche au poulpe a fait l’objet d’une pré-évaluation dans le cadre du processus FIP en 2010. Les résultats ont mis en lumière une insuffisance des données, ainsi qu’un problème de gestion qui pourrait freiner son développement. Le lancement du processus FIP représente un pas de plus vers une pêche au poulpe durable. En effet, la filière n’a pas encore atteint les normes pour obtenir la certification du Marine Stewardship Council (MSC) en tant que pêche durable. Madagascar avance petit à petit vers cet accomplissement grâce aux efforts combinés des communautés de pêcheurs de la région Atsimo Andrefana, des entreprises exportatrices, des institutions de recherche, des autorités nationales ainsi que des ONGs, dont WWF. La plupart des poulpes sont vendus dans les villages à des intermédiaires, qui fournissent les entreprises de transformation. Finalement, les poulpes sont exportés vers les marchés étrangers, en particulier en France, en Italie, en Espagne et à Maurice.

Pour Rijasoa Fanazava, responsable de la pêcherie au WWF, « Au fur et à mesure que la pêche au poulpe à Madagascar progresse vers le FIP, les pêcheurs sont sensibilisés pour mettre fin à la pratique de pêches destructrices, les relations entre les acteurs de la filière sont renforcées ». Une pré-évaluation conduite dans le cadre de projet de FIP régional de poulpe dénommé SIOCEPH, restituée pour en janvier 2019, définie les recommandations pour la mise à jour et la réalisation du plan d’action pour le FIP poulpe.

En effet, un comité de gestion des poulpes (CGP) veillera à superviser les efforts conduits pour l’amélioration de la pêche au poulpe à Madagascar. Ce comité de gestion rassemble les pêcheurs, les entreprises exportatrices, les collecteurs, les directions rattachées à l’état malgache et les organisations d’appui comme WWF.
 
La pêche au poulpe est une source de revenus essentielle pour les pêcheurs du Sud de Madagascar.
La pêche au poulpe est une source de revenus essentielle pour les pêcheurs du Sud de Madagascar.