Parlons de carrière scientifique au féminin ! | WWF

What would you like to search for?

Nos Nouvelles

Parlons de carrière scientifique au féminin !

WWF Madagascar a alors rejoint l’initiative d’Ikala STEM en participant activement à l’atelier, convaincu de l’énorme potentiel scientifique que représente cette moitié de la population mondiale face aux défis actuels de la conservation.

Quand bien même nous pouvons recenser aujourdʼhui un bon nombre de femmes scientifiques, le genre féminin reste sous- représenté dans le domaine des sciences, des technologies, de lʼingénierie et des mathématiques (STEM), soit 30% seulement. Et Madagascar ne déroge pas à ces chiffres.
C’est devant ce constat que naît Ikala STEM en 2016, une association qui a pour vocation de promouvoir la place des filles et des femmes Malgaches dans les STEM. Pour ce faire, cette association organise des ateliers annuels depuis 2017, connu sous le nom d’« Ikala STEM Annual Workshop » (IAW), orientés vers les domaines susmentionnés. Ces ateliers sont l’occasion de sensibiliser, d’accompagner et de permettre à la gente féminine de se projeter vers une carrière dans les STEM, et cela dès le lycée.
L’Ikala STEM Annual Workshop 2019, alors soutenu par l’association Lemur Love basée aux États-Unis, s’est déroulé les 17, 18 et 19 juin derniers au Le Pavé Antaninarenina. Cet atelier s’est focalisé sur le thème de « Prendre en main sa carrière », cela dans les domaines de la conservation, des études ayant trait aux lémuriens, du développement durable mais également de l’entreprenariat. Ainsi, au cours de ces trois (03) jours, des représentants issus de différentes organisations (Conservation International, Asity Madagascar, le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, NextA, WWF Madagascar, etc…) ont pu partager leurs expériences, leurs parcours professionnels et également expliquer les spécificités de leur travail. WWF Madagascar a alors rejoint l’initiative d’Ikala STEM en participant activement à l’atelier, convaincu de l’énorme potentiel scientifique que représente cette moitié de la population mondiale face aux défis actuels de la conservation. Le Dr Seheno Andriantsaralaza, secrétaire de l’association Ikala STEM, nous confirme d’ailleurs que: « Madagascar est mondialement connu pour sa biodiversité. Le domaine de la conservation constitue donc une très grande opportunité de carrière. Il est plus que temps que les femmes et les jeunes filles s’intéressent aux métiers liés à la conservation, et c’est tout l’intérêt de notre association: nous les accompagnons et les orientons dans leurs choix et leurs carrières. »