Volontaire Educateur-Sensibilisateur à Ambilobe | WWF

Volontaire Educateur-Sensibilisateur à Ambilobe

Posted on 21 juin 2018
Les volontaires explore de WWF Madagascar dans le Manambolo Tsiribihina
© Tony Rakoto
Titre du poste                  :        Volontaire Educateur-sensibilisateur
                                                  01  volontaire international et 01 volontaire national

Lieu de résidence            : Résidents à Madagascar

Département                    :        Conservation / Paysage Canal du Mozambique Nord

Superviseur                      :        Responsable Technique Conservation de la Baie d’Ambaro

Période                              :        20 Août au 20 décembre 2018

Type de contrat               :        Convention de volontariat

Project                               :        MG201501 “Gestion des mangroves et de la pêche et réduction de la pauvreté
                                                   dans la Baie d’Ambaro, Madagascar”, Phase II                        
Lieu d’affectation           :        Baie d’Ambaro et basés à Ambilobe

 
  1. Contexte
Dans la partie Nord-Ouest de Madagascar, le WWF met en œuvre un programme marin dont fait partie le projet de “Gestion des mangroves et de la pêche et réduction de la pauvreté dans la Baie d’Ambaro, Madagascar”, phase II. Il touche 16 villages de 06 communes à savoir Beramanja, Anjiabe, Ambodibonara, Antsohimbondrona, Sirama et Antsaravibe, tous dans le District d’Ambilobe de la Région Diana.
 
Le projet consiste à promouvoir la conservation et la gestion durable de la mangrove de la Baie d’Ambaro pour qu’elle puisse continuer à offrir des  services ecosystémiques et des ressources naturelles permettant d’améliorer les conditions de vie des communautés locales, ainsi que leur résilience face au changement climatique.
 
Un des enjeux majeurs dans la Baie d’Ambaro est la question énergétique notamment la production de charbon de bois. Les populations locales ont recours à des coupes illicites de mangroves pour satisfaire une demande croissante des villes comme Ambilobe, Ambanja et Antsiranana.
 
Des actions de sensibilisation, des reboisements, la mise en place de mécanismes communautaires de régulation (Dina),  la vulgarisation de foyers économes, et la formation de nouvelle technique de carbonisation aux charbonniers menées à travers la première phase du projet ont permis d’initier un changement de pratiques et de comportements. Outre la poursuite des activités déjà engagées, l’orientation suivie par cette seconde phase du projet consiste à développer une filière bois-énergie basée sur le développement de reboisement à vocation énergétique ainsi que la vulgarisation de l’utilisation des essences énergétiques et exotiques issues de reboisement.
 
Pour la mise en œuvre de ces activités, le WWF travaille en collaboration avec ROSEDA, une ONG partenaire locale.
 
C’est dans ce cadre que les volontaires seront recrutés afin de contribuer aux activités du partenaire dans la gestion et la mise en œuvre du projet.
 
Ils seront basés à Ambilobe dans les locaux de ROSEDA.
 
 
 
  1. Objectifs du mandat :
La mission des volontaires a pour objectif d’une part  de renforcer les capacités du partenaire ROSEDA dans la gestion et la mise en œuvre de ses activités sur les aspects d’éducation environnementale et de promotion d’une filière bois-énergie, et d’autre part d’améliorer les capacités du personnel local de WWF et de ROSEDA dans la communication en langue anglaise.
 
  1. Résultats attendus du placement
Trois principaux résultats sont attendus :
- Une prise de conscience collective sur l’importance d’une gestion durable des mangroves par les communautés de la Baie d’Ambaro ;
 - Les pépinières mises en place sont bien entretenues et pourront satisfaire aux besoins des reboisements à vocation bois-énergie ;
- Le personnel local de WWF et de ROSEDA ont développé leurs capacités à s’exprimer en langue anglaise.
 
  1. Fonction principale et responsabilités :
Les volontaires participeront aux principales activités du projet du partenaire notamment celles qui concerneront les problématiques évoquées ci-dessus. Dans ce sens, ils vont mener des activités d’éducation environnementale et de sensibilisation et accompagneront les communautés locales à la conduite de pépinière et de reboisement à vocation énergétique. Ils se chargeront également de constituer et d’animer un club d’apprentissage de la langue anglaise.
 
  1. Première activité principale : Education environnementale sur la gestion  durable des mangroves
Objectif : Accroitre la prise de conscience collective des communautés de la Baie d’Ambaro sur l’importance des mangroves en utilisant différents outils/supports de communication :
  • Concevoir des émissions radiophoniques et d’autres supports de communication sur les enjeux de la conservation des mangroves ;
  •  A travers la constitution et l’animation de groupes d’écoute au niveau des villages, sensibiliser à l’importance économique et écologique des mangroves ainsi que sur la nécessité de les conserver ;
  •  Conduire des séances de sensibilisation à l’endroit des charbonniers en vue de l’adoption de la technique de carbonisation et de l’utilisation de bois à vocation énergétique ;
  • Inciter les communautés à effectuer des reboisements à essence énergétique et/ou exotique ;
 
  1. Deuxième activité principale: Accompagner les communautés dans la préparation, l’entretien et le suivi des pépinières à vocation énergétique ainsi qu’aux préparatifs des campagnes de reboisement
 Objectif : Développer les compétences des communautés sur la conduite de pépinières
  • Acquérir des compétences sur la technique de conduite de pépinières ;
  • Contribuer à l’identification des personnes intéressées dans la production de pépinière selon des critères prédéfinis ;
  • Accompagner les membres de la communauté sur l’itinéraire technique de production : préparation du sol et des pots, mise en terre ;
  • Assurer avec les bénéficiaires, le suivi technique et l’entretien des pépinières ;
  • Favoriser les échanges d’expériences entre les bénéficiaires au sein des mêmes villages ;
  • Appuyer le processus de préparation des bénéficiaires pour organiser au mieux la campagne de reboisement à venir.
 
  1. Troisième activité principale : constituer et animer un club d’apprentissage de la langue anglaise à Ambilobe, composé de l’équipe locale du WWF, le personnel de ROSEDA et d’autres personnes intéressées
Objectif : Familiariser l’équipe du projet et ses partenaires à la pratique de la langue anglaise pour élargir leur horizon et améliorer leur communication (notamment avec les bailleurs)
  •  :
  • Constituer et organiser  un club  de pratique de la langue anglaise à Ambilobe tout en veillant autant que possible à sa pérennité ;
  • Animer une session hebdomadaire de pratique de l’anglais avec les membres du club ;
  • Concevoir des animations ludiques et efficaces, adaptées aux adultes pour l’apprentissage des rudiments grammaticaux et/ou lexicaux, pour des thématiques en lien avec le domaine de l’environnement.
 
De manière transversale, les volontaires seront également impliqués à l’appui du partenaire ROSEDA dans la gestion opérationnelle et administrative du projet. Il s’agit de contribuer à la planification des activités à mener sur le terrain ainsi que la rédaction des rapports selon la qualité et les échéances fixées avec le partenaire WWF.
                    
  1. Profil requis
  1. Qualifications/diplômes et expériences
Minimum niveau licence (Bacc+3) dans le domaine de la gestion des ressources naturelles, sciences sociales, géographie, développement international, communication.
           
  1. Qualités et compétences
  • Conviction  manifeste dans le domaine de la conservation,
  • Très bonne condition physique,
  • Sérieux, organisé, autonome et honnête,
  • Ayant un sens de l’initiative,
  • Capacité d’adaptation aux conditions de vie difficiles avec un minimum de confort,
  • Capacité d’analyse et d’intégration socio-culturelle,
  • Maitrise de la langue française (oral et écrit),
  • Bon niveau d’anglais
  • Capable de travailler en équipe,
  • Adhère aux valeurs du WWF: Crédible, Optimiste, Déterminé, Engageant.
     
  1. Produits livrables :
Les volontaires doivent soumettre à l’équipe du WWF à Madagascar pendant leur mandat :
 
  1. Rapport d’imprégnation
  2. Rapport de descente sur terrain incluant :
    • les outils et référentiels relatifs aux activités d’éducation et sensibilisation environnementales,
    • les chronogrammes de mise en œuvre des missions et
    • débours conformément aux standards de WWF ;
  3. Un rapport mensuel de leurs activités,
  4. Un rapport final à la fin du mandat, au terme de la mission,
  5. Et une restitution de leurs activités.
Et au WWF International, les volontaires fourniront après le mandat :
  1. Un article sur son expérience,
  2. Des photos ou une vidéo de 3-5 minutes sur son expérience,
  3. Une liste de 03 présentations qu’ils auront chacun réalisées auprès de groupements (ONG, étudiants, etc.) dans leur pays d’origine.
  1. Période du contrat :
La durée du placement est fixée à 122 jours (04 mois) calendaires incluant le séjour d’imprégnation à Antananarivo, à partir du 1er Août au 30 novembre 2018.
 
  1. Relations de travail :
 
Interne : Sous la supervision du Responsable Technique de la  Baie d’Ambaro, les volontaires interagissent avec le staff du partenaire ROSEDA et les Socio-Organisateurs du WWF.
 
Externe : les volontaires Interagissent avec les Communautés Locales de Base, les Autorités locales et les partenaires du projet.
 
La description du poste couvre les tâches principales et transmet l’esprit du genre de tâches qui sont anticipées pro-activement par le staff.
 
  1. Coordination du mandat
Les volontaires effectueront leurs mandats sous la supervision administrative du Coordinateur Explore! et sous la supervision technique du Responsable Technique Conservation de la Baie d’Ambaro. Le Coordinateur Explore! fournira les informations relatives au contexte de la mission, l’orientation qui s’ensuit ainsi que le suivi du séjour et des activités du volontaire. Le superviseur technique fournira toutes les informations utiles pour mener à bien la mission du volontaire.
 
  1. Fraudes et corruption – Conflit d’intérêts
Les volontaires seront tenus de se conformer aux Politiques et procédures internes du WWF, notamment vis-à-vis de la Fraude, Corruption et Conflit d’intérêts.
 
  1. Ethique
Les volontaires sont tenus de respecter des règles de conduite professionnelle irréprochable dans la conduite de son mandat. Par ailleurs, le volontaire veillera à ne pas ternir l’image du WWF dans l’exécution de son mandat.  Le WWF se donne le droit de résilier la convention dans des cas avérés de mauvaise conduite pouvant porter préjudice au WWF.
 
  1. Dossier requis
Le candidat fournira les documents suivants :
  1. Lettre de motivation,
  2. Curriculum Vitae,
  3. Formulaire « YVIP Application » (canevas WWF),
  4. Référence Employeur (canevas WWF), 
  5. Référence Personnelle (canevas WWF),
  6. 01 photo sur pied
 
Les fichiers pourront être demandés à l’adresse e-mail : mwiopo.recruitment@wwf.mg
 
  1. Modalités de sélection
Une première sélection se fera sur la base des dossiers reçus.
Les candidats présélectionnés feront l’objet d’un entretien, à l’issue duquel sera établie la sélection finale.
 
  1. Modalités de mise en œuvre
Le volontariat fera l’objet d’une convention de volontariat entre le WWF International et le volontaire.
Le WWF International souscrira le volontaire à une assurance santé.
Le WWF à Madagascar versera une subvention mensuelle de 300.000 MGA (Trois-cent-mille Ariary) au volontaire venant d’un pays en voie de développement.
Le WWF à Madagascar prendra en charge les frais de déplacements et d’hébergement relatifs au mandat.
 
A l’issue du volontariat, le WWF à Madagascar remettra une attestation de volontariat.
A la réception des livrables, le WWF International remettra un certificat.
 
 
Les dossiers de candidatures devront être remis ou envoyés au WWF au plus tard le 15 août 2018.
Les volontaires explore de WWF Madagascar dans le Manambolo Tsiribihina
© Tony Rakoto Enlarge