What would you like to search for?

Le paysage Mahafaly

© WWF Madagascar / Tony Rakoto

Le Paysage terrestre et marin du Mahafaly situé dans le sud-ouest aride de Madagascar (région Antsimo Andrefana) est particulièrement important car il abrite la plus grande étendue restante de forêt épineuse ainsi que le troisième plus grand récif de corail du monde.

Le paysage Mahafaly

Les risques et les défis

La biodiversité unique et les ressources naturelles riches du Paysage terrestre et marin du Mahafaly subissent des menaces graves et sont confrontées à des pressions externes qui mettent en péril l’équilibre de l’ensemble de l’écosystème.


● La croissance démograhique.

● Les pratiques non durables (l’agriculture sur brûlis, les pratiques de pêche destructrices, la collecte illégale et non durable des tortues radiée et araignée en danger critique pour le commerce).

● Les conditions climatiques difficiles.

● L’expansion des industries extractives.

● La faiblesse de la gouvernance (participation citoyenne limitée et des perspectives à court terme).

● L’insuffisance des infrastructures et des services gouvernementaux limités provoquent l’insécurité alimentaire chronique et une perspective économique faible pour la majorité des gens, augmentant ainsi les pressions sur les ressources naturelles.

Les tortues radiées, en danger critique d'extinction, sont collectées illégalement et de manière non durable pour le commerce international.

© WWF Madagascar / Martina Lippuner

Les actions du WWF

Pour faire face à ces défis, WWF Madagascar met en oeuvre quatre objectifs reliés entre eux dans le cadre d’une approche intégrée de paysage prenant en compte l’adaptation aux changements climatiques:


1. Améliorer la gestion et la résilience de plus de 600 000 ha d’aires protégées et d’aires gérées par la communauté dans le paysage.

2. Améliorer la gestion et la résilience de 170 000 ha d’aires marines.

3. Promouvoir une production durable de thon et de poulpe, conformément aux principes du Marine Stewardship Council (MSC).

4. Collaborer avec les autorités régionales pour renforcer les principes de gestion intégrée du paysage dans leurs politiques de développement régional et d’aménagement.

Améliorer la gestion et la résilience de plus de 600 000 ha d’aires protégées

© WWF Madagascar / Tony Rakoto

GESTION ET RESOLUTION DES PLAINTES

Conformément à ses politiques et son cadre de sauvegardes environnementales et sociales, le Fonds mondial pour la nature (WWF) a mis en place un mécanisme pour recevoir et répondre aux préoccupations soulevées par les parties prenantes, y compris les communautés locales, qui peuvent être affectées par la mise en œuvre de ses activités ou par tout agissement inapproprié de ses employés. Si vous vous intéressez au travail du WWF, votre avis est important pour nous permettre d’apprendre et d’améliorer continuellement nos modes d’action pour impacter positivement la nature et les humains.

Brochure gestion et résolution des plaintes