La technologie au service de la gestion de la pêche thonière | WWF

What would you like to search for?

Nos Nouvelles

La technologie au service de la gestion de la pêche thonière

WWF a doté l’Unité Statistique Thonière d’Antsiranana (USTA) de 19 tablettes pour la collecte de données des captures de la pêche au thon sur le territoire national. Cette unité rattachée au Ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche assure la collecte des données de la pêche industrielle, artisanale, de la petite pêche des thons pour établir des statistiques.

Avoir des données à jour sur l’état des stocks de poissons exploitées  est essentiel pour optimiser la réglementation des pêcheries et la gestion durable de nos ressources marines. 
 
Selon Thierry Betkou de l’USTA, « une application sera installée sur ces tablettes pour enregistrer les données de capture de la pêche. Nous pourrons ainsi avoir une meilleure appréciation sur les espèces exploitées mais obtenir aussi des informations importantes comme le poids et la mensuration pour chaque espèce. Ceci concerne non seulement les thons mais aussi d’autres espèces de poissons. »
 
56 enquêteurs à travers Madagascar ont déjà été formés à l’utilisation de cette technologie. Une autre formation est prévue plus tard cette année avec le soutien du WWF. Collectant les données de pêche sur terrain en moyenne trois fois par semaine, ces enquêteurs vont enrichir la base de données du Ministère. « 23 tablettes ont déjà été remises à l’USTA en 2019. Ces 19 autres tablettes permettront à l’USTA d’étendre son champ d’action et à améliorer les connaissances scientifiques sur le thon à Madagascar. D’ailleurs, avoir ces données et pouvoir les partager est aussi un impératif pour notre pays, en tant que membre de la Commission Thonière de l’Océan Indien » conclut Lovasoa Dresy du WWF.
 
Les captures de thon ont presque doublé depuis les années 1980, avec la plus forte augmentation pour le Listao (Katsuwonus pelamis), l’espèce de thon la plus utilisée pour le marché des conserves. Entre 2018 et 2020, la pêche des thons Listao dans l’Océan Indien a dépassé de 30 % de la limite autorisée pour 2018-2020. Ces informations ont pu être suivies grâce à des suivis effectués par les Etats concernés à travers des outils technologiques tels que les tablettes remises à l’USTA.  Sans des mesures strictes, il est fort probable que le thon Listao va rejoindre la catégorie des espèces "surpêchées" dans l’Océan Indien comme l’Albacore (Thunnus albacares).