L’écotourisme de Kivalo passe à la vitesse supérieure | WWF

What would you like to search for?

Nos Nouvelles

L’écotourisme de Kivalo passe à la vitesse supérieure

Le village de Kivalo, situé à 12 kilomètres à vol d’oiseaux, au nord de Morondava possède une vaste forêt de mangroves qui en fait son emblème.

Vers la fin de l’année 2019, le village lancera officiellement son circuit touristique communautaire, « Kivalo Soa Honko » (Les bellles mangroves de Kivalo en français). Les acteurs de promotion et de développement de l’écotourisme villageois tels que les communautés locales appuyées par WWF, l’Office régionale du Tourisme à Menabe et l’association des Guides Agréés de Morondava, sont les porteurs de l’initiative. 

Ce projet s’appuie sur les mangroves, attrait touristique et richesse écologique de la région. La formation des guides locaux et des femmes cuisinières ont débuté en 2017 et des infrastructures d’accueil (air de camping et de restauration) sont déjà opérationnelles. Kivalo a le potentiel pour être la destination des touristes amateurs de birdwatching, de ballades en pirogues dans les chenaux et de randonnée.

« Notre souhait est de faire de Kivalo une principale destination des touristes comme les Tsingy à Bekopaka et pour cela, nous sommes prêts à doubler nos efforts » souligne Justin Rakotomanahira, le président de l’organisation communautaire du village.

Déjà cette année, Kivalo a accueilli plus d’une centaine de touristes étrangers qui ont également participé à la restauration des mangroves sur place. Le village espère doubler voire tripler ce nombre l’année prochaine. Pour les deux derniers mois de l’année, la capacité d’accueil des 3 hameaux (Kivalo centre, Ambato, Ampatiky) sera augmentée.