Des gardiens des forêts du nord formés pour gérer durablement leurs ressources naturelles | WWF

What would you like to search for?

Nos Nouvelles

Des gardiens des forêts du nord formés pour gérer durablement leurs ressources naturelles

Le Corridor forestier Marojejy-Anjanaharibe sud-Tsaratanàna (COMATSA) recouvre 318 087 hectares de forêts à gérer. Il possède une grande étendue de forêts primaires et sert de refuge à une biodiversité exceptionnelle.

Pour consolider la ceinture verte qui entoure le corridor, WWF soutient les communautés locales à travers des formations et renforcements de capacités.

Ainsi, afin d’assurer la réussite des activités de reboisement et de restauration communautaires, 35 pépiniéristes issus de 20 organisations communautaires (COBA) ont été formés sur la restauration de paysage forestier. En collaboration avec l’administration forestière, plusieurs séances de formation sur la législation forestière, les lois sur les espèces sauvages et la protection de leurs habitats ont été dispensés depuis janvier 2019. Enfin, des formations sur les techniques de patrouilles utilisant un GPS a réuni près de 140 personnes. Parmis les participants : des rangers communautaires, les comités de gestions des COBAs, les comités d’application de « dina ». Avec ces formations, et surtout à l’engagement quotidien des communautés des forêts du nord, la déforestation dans la zone a connu une baisse de 33 % en 2019 par rapport à l’année 2018, soit plus de 339 hectares de forêts sauvées.

Selon Volanoro Maeva, responsable technique au WWF, « ces approches partant de la base ne prennent pas seulement en considération les communautés mais incluent également les autorités locales dont les chefs Fokontany, les maires etc. » La volonté d’améliorer le savoir-faire est donc commune, car « nous sommes tous les gardiens de la forêt et des ressources naturelles qu’elle abrite » a conclu Maeva.