What would you like to search for?

Nos Nouvelles

Restauration des paysages et des forêts, Madagascar est engagé dans l’initiative AFR100

A travers ces projets de restauration forestière entrepris depuis le début des années 2000, WWF a été un des pionniers de l’approche paysage.

La restauration de paysages forestiers est un « processus planifié visant à regagner l’intégrité écologique et à améliorer le bien-être humain dans les paysages dégradés » définition du WWF.

La restauration des paysages et des forêts est un processus très évolutif dans son concept, on y intègre toutes les activités de reboisement, d’agroforesterie ou de valorisation des terrains marginaux pour l’agriculture. Elle comprend aussi les actions de restauration des terres dégradées. Madagascar – 2005, le WWF a lancé un programme de restauration de paysages forestiers (RPF) dans la forêt humide emblématique de Madagascar : le paysage Fandriana-Marolambo. Le paysage abrite une forêt fragmentée entrecoupée de savanes, de plantations exotiques et de champs sur 203 080 hectares. 150 000 personnes y vivaient. Fandriana-Marolambo est riche en biodiversité, par exemple, huit espèces de lémuriens y étaient recensées.

Dans le cadre de l’AFR 100 (Initiative pour la restauration des paysages forestiers africains), Madagascar s’est engagé à restaurer 4 millions d’hectares de terres dégradées et de forêts d’ici à 2030, et la mise en œuvre de cet engagement est cadré avec la stratégie nationale de la restauration des infrastructures vertes élaboré par le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable. Un comité intersectoriel incluant d’autres catégories d’acteurs assure la coordination de la mise en œuvre de cette stratégie nationale.

Source : BCB Madagascar

Où en sommes-nous ? Le 5 juin dernier, le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable a conduit un atelier avec ses partenaires techniques tels que WWF pour finaliser le contenu du manuel de suivi des reboisements.