Chaîne de valeur durable, conservation et engagement du secteur privé au salon RSE 2020 | WWF

What would you like to search for?

Nos Nouvelles

Chaîne de valeur durable, conservation et engagement du secteur privé au salon RSE 2020

WWF était présent au salon du RSE et des IDD, les 22 et 23 octobre organisé sous le thème « le monde après Covid-19 : Madagascar durable ». Une occasion pour témoigner des succès du partenariat multi-acteurs dans le cadre du programme « revenus pour la nature.»

Dans un contexte post Covid-19, le salon avance des solutions pour un Madagascar durable en traitant des thématiques comme les enjeux sociaux et environnementaux, les chaînes d’approvisionnement, le multilatéralisme … Le programme « revenus pour la nature » est l’illustration d’un partenariat multisectoriel durable qui met la nature au centre des préoccupations.

« Revenus pour la nature », qu’est-ce que c’est ? C’est un programme de soutien aux communautés gestionnaires des ressources naturelles du Corridor Marojejy- Anjanaharibe Sud - Tsaratanana (COMATSA), au nord de Madagascar, pour améliorer la résilience des populations et des écosystèmes.  Entre autres choses, le programme soutient l’intégration des communautés avec le secteur privé pour les intégrer dans les chaines de valeur durables comme la filière vanille.  Cette initiative mise en place depuis 2017 a permis aux communautés de faire certifier leurs produits issus d’une agriculture plus responsable (vanille, gingembre). Les produits sont écoulés via un marché stable la vente leur permet de verser une prime environnementale pour contribuer aux missions de conservation de la forêt naturelle. De leur côté, les entreprises bénéficient de produits issus de pratiques durables. « Maintenant, nous ambitionnons de renforcer nos partenariats avec le secteur privé et mettre à l’échelle nos efforts de conservation pour la gestion durable et responsable des ressources naturelles de Madagascar » affirme Santatra Razafindratsimba du WWF. Des partenariats qui peuvent avoir plusieurs formes tels que les chaines de valeurs durables (agriculture, pêches bois énergie…), la mise en place de pratiques durables au sein des opérations des entreprises ou par un accompagnement des entreprises dans leur démarches RSE. « Au final, le plus important est que les communautés jouissent de conditions de vies descentes grâce à ces partenariats, tout en préservant le capital naturel de Madagascar. » rajoute-t-il.