Un charbonnage communautaire professionnel et responsable | WWF

What would you like to search for?

Nos Nouvelles

Un charbonnage communautaire professionnel et responsable

Le charbon est un produit de première nécessité pour les malgaches. Ces 30 dernières années, c’est la forme d’énergie de cuisson et de chauffage la plus accessible pour les bourses des familles.

Les estimations ont montré que la demande malgache de bois énergie augmentera dans les prochaines années avec une consommation de 90 kg jusqu’à 270 kg par habitant par an pour le charbon de bois. Continuer à satisfaire  cette demande, dont dépend une majorité de la population, ouvre plusieurs défis que le pays doit affronter.

Parmi les défis énoncés dans la Stratégie Nationale sur le Bois Energie adoptée en 2018, il a été préconisé d’intégrer tous les acteurs de la filière bois énergie dans la légalité. Mais parmi eux, moins de 1% seulement se sont conformés au système légal pour le bois de chauffe contre 21% pour le charbon de bois.  

La règlementation de cette filière est critique si nous voulons que la production de charbon soit durable. Cette réglementation va de pair avec les  modalités d’octroi de permis pour les charbonniers dans les zones de production potentielles.  Pour qu’elle soit vraiment durable, la filière bois énergie doit professionnaliser les charbonniers et les faire entrer dans la légalité :
  • L’administration en charge des forêts régule la filière avec l’octroi de permis, le suivi et le contrôle des charbonniers, transporteurs, revendeurs, etc. ..
  • Les communautés délimitent les zones pour la plantation de bois destinés au charbonnage afin de préserver les forêts naturelles ;
  • L’appui technique nécessaire est dispensé aux communautés ou individus pour suivre les normes environnementales ;
  • Un système fiscal est appliqué pour responsabiliser les acteurs de la filière et faire en sorte que celle-ci puisse générer des ressources financières durables.  

Dans la Région Atsimo Andrefana au sud-ouest de Madagascar, le WWF a soutenu le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable pour l’opérationnalisation d’un arrêté régional réglementant la filière et pour la mise en œuvre de la stratégie nationale en bois énergie.

Quant aux Directions Régionales de l’Environnement et du Développement Durable, elles ont déjà lancé leur stratégie de restauration pour la campagne 2020 - 2021, incluant le reboisement à vocation bois énergie afin de contribuer à l’initiative de l’Etat pour reverdir Madagascar.