Cinq choses à savoir sur la COP | WWF

What would you like to search for?

Cinq choses à savoir sur la COP

La vingt-cinquième Conférence des Nations Unies sur les Changements Climatiques, la COP25, est l’instance de décision mondiale dédiée aux questions climatiques.

Cinq choses à savoir sur la COP25
 
Qu’est-ce la COP25 ?
Les pays membres des Nations Unies, que l’on appelle les Parties, ont plusieurs conférences annuelles. Chacune de ces conférences sont dédiées à des thématiques précises et leur objectif pour les pays est de décider ensemble des actions à mettre en œuvre pour faire avancer le monde. Il existe par exemple une conférence des parties, une COP, dédiée à la biodiversité, dont la quinzième édition a lieu en Chine en 2020.
La vingt-cinquième Conférence des Nations Unies sur les Changements Climatiques, la COP25, est l’instance de décision mondiale dédiée aux questions climatiques. Elle se déroule du 2 au 13 décembre 2019 à Madrid en Espagne.
 
En quoi les COP sont importantes  ?
 
Au-delà des négociations et prises de décisions, les COP servent aussi à mesurer les efforts et actions des pays membres. On appelle Contributions Déterminées au niveau National ou CDNs la liste des décisions et actions que chaque pays s’est engagé à prendre pour limiter le réchauffement de la Terre et faire face au changement climatique. Par exemple, les pays industrialisés se sont engagés à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à développer des modèles économiques moins polluants d’ici à 2030.
 
Où en est-ont depuis les accords de Paris en 2015 ?
Rappelons-nous qu’en 2015, lors de la COP21 de Paris en France, les dirigeants du monde se sont mis d’accord que si le réchauffement de la Terre dépasse 1,5°C par rapport à l’époque préindustrielle, ce serait dramatique pour la Nature. Aussi, ils se sont engagés à des CDNs ambitieuses pour limiter ce réchauffement de la Terre. Le rapport IPCC 1,5°C de 2018 a montré qu’il y a un sérieux gap entre les ambitions de Paris en 2015 et les actions menées par les pays du monde concernant la question climatique depuis quatre ans.
 
Et Madagascar dans tout ça ?
Madagascar est le septième pays le pays le plus vulnérable au changement climatique au monde en 2017 selon le Global Climate Risk Index. Selon la Direction Générale de la Météorologie (DGM) en 2019, les données climatiques enregistrées à Madagascar entre 1961 et 2017 indiquent que les précipitations annuelles sont en baisse, particulièrement à l’est et au sud-est ; les températures maximales et minimales ont également augmenté (respectivement 0,04°C par an et 0,05°C par an) ; et entre 1993 à 2017, le niveau de la mer a augmenté de 1,57 mm/an.
 
Les principales Contributions Déterminées au niveau National de Madagascar, annoncées lors de la COP21 de Paris :
 
En 2015, parmi nos principales CDNs, notre pays s’est engagé à augmenter de 32% sa capacité d’absorption de gaz à effet de serre d’ici 2030. Pour cela, Madagascar mise entre autres sur la restauration des forêts naturelles et le renforcement de la connectivité des habitats. Pour Madagascar les pays du monde, la COP25 est maintenant le temps de l’action, pour rehausser les ambitions climatiques, et mettre en œuvre nos engagements.