Des héros pour sauver la biodiversité à Madagascar | WWF

What would you like to search for?

Nos Nouvelles

Des héros pour sauver la biodiversité à Madagascar

Ce 5 juin, nous célébrons la journée mondiale de l’environnement sous le thème de la biodiversité. Également ce mois de juin, nous allons célébrer la journée mondiale des océans le 8 juin et la journée mondiale des forêts humides le 22 juin! Un mois riche en célébrations pour la Nature, mais aussi un mois cher au coeur des Malagasy car nous allons fêter nos 60 ans d’indépendance.

Juin est un mois exceptionnel pour la Nature et pour Madagascar. Cela nous prouve qu’il faut nous reconnecter à la Nature, mais aussi que nous devons agir pour la préservation de notre patrimoine naturel. Malheureusement, notre biodiversité se dégrade à un rythme alarmant, dûe aux activités humaines.
 
Durant ce mois, inspirons nous de ces 3 héros de la Nature qui montrent qu’il existe des hommes et des femmes formidables aux quatre coins de l’île qui se battent pour sauver la biodiversité à Madagascar.
 
 
Retovo Arson
Originaire de Fort-Dauphin, Retovo a immigré dans la commune de Ranohira dans les années 90. Membre des comités locaux de parc depuis 2013, il parvient à mobiliser bénévolement la communauté de Mikaiky à lutter contre la propagation des feux dans le parc . Retovo sensibilise régulièrement les 79 membres de sa communauté sur les stratégies pour la lutte contre les feux. Il est parvenu à mettre en place dans son village un plan de la lutte contre le feu et a réussi à réduire de 10 à 0 le nombre de point de feux dans son terroir. Retovo est le pilier de la lutte feux pour la maitrise des feux qui a ravagé plus de 1000 hectares de l’aire protégée en 2017.
 
Perline Ernestine
Ernestine est une leader exceptionnelle qui préside depuis deux ans l'association de pêcheurs "Mahasoa", dans le petit village littoral de Marohata, au sud-ouest de Madagascar. Elle a réussi à mobiliser toute sa communauté pour la gestion des ressources marines et l'alphabétisation de 35 villageois de son village. Elle parvient à regrouper tous les villageois au sein de l’association de pêcheurs de son village. Grâce à cette initiative, un village environnant, Ambalahonko, a interdit l’utilisation des engins de pêche destructifs à ses pêcheurs en suivant l’exemple de Marohata.
 
Betsiahilika Ludovic
Historien de formation, Ludovic est devenu un activiste dans la protection de l'environnement marin dans la Baie d'Antongil depuis 2012. Il promeut la pêche responsable pour la protection des récifs et l'amélioration du bien-être des communautés de pêcheurs au niveau de 11 villages du Littoral de la Commune Antanambe - District de Mananara. Dans son quotidien, il fait face aux senneurs de plages, aux exploitants de mangroves, aux délinquants pratiquant les pêches non règlementaires. Ludovic travaille de concert avec les Comités de Contrôle et Surveillance au niveau des aires marines gérées localement, les autorités locales, pour mener les patrouilles, veiller à l'application de la loi, quite aux poursuites des délinquants afin d'assurer la protection de la biodiversité.
 
Comme ses personnes anonymes, qui se dévouent à la protection de notre patrimoine naturel, faisons en sorte que la Nature compte ! Connectons nous à notre planète.