Sur une mince ligne bleue | WWF

What would you like to search for?

Nos Nouvelles

Sur une mince ligne bleue

WWF travaille dans de nombreuses régions côtières dans le monde entier. Ce sont des domaines complexes. Intersections entre l'environnement aquatique et terrestre, entre les zones habitées par les Hommes et la nature sauvage, le spirituel et le quotidien, les traditions et la modernité. Dans ces endroits, le WWF est efficace lorsque l’acceptation, l'écoute et la compréhension sont appliquées. La collaboration et le leadership des communautés locales sont essentiels pour que la mission de conservation soit atteinte. La première étape est d'apprendre et de comprendre les habitudes de la population locale, pour comprendre leur vie, marcher sur leurs pas, pagayer leurs pirogues.


Un pêcheur solitaire, sur le marée basse. 
© WWF Madagascar / Navarana Smith

Par Navarana Smith

WWF travaille dans de nombreuses régions côtières dans le monde entier. Ce sont des domaines complexes. Intersections entre l'environnement aquatique et terrestre,  entre les zones habitées par les Hommes et la nature sauvage, le spirituel et le quotidien, les traditions et la modernité. Dans ces endroits, le WWF est efficace lorsque l’acceptation, l'écoute et la compréhension sont appliquées. La collaboration et le leadership des communautés locales sont essentiels pour que la mission de conservation soit atteinte. La première étape est d'apprendre et de comprendre les habitudes de la population locale, pour comprendre leur vie,  marcher sur leurs pas,  pagayer leurs pirogues.


Ici, la bénévole Navarana Smith nous emmène dans un itinéraire visuel dans la vie d'un village Vezo du sud-ouest de Madagascar.  Un voyage qui nous permet ainsi de voir à quoi cela ressemble à la vie, là où la terre, la mer et le ciel se rencontrent, sur une mince ligne bleue.

Gardez un œil sur cette photo de Marlies Volckaert et ces deux photos incroyables prises par l’un des membres de la communauté de Floriana Galia Mpatsakarino : elle a immortalisé ces photos, tout en utilisant un appareil photo pour la première fois!



Les rues de Beheloke. © WWF Madagascar / Navarana Smith



Un pêcheur Vezo répare son filet. 
© WWF Madagascar / Marlies Volckaert



Pirogue. © WWF Madagascar / Navarana Smith



De l'or comestible, les légumes apportés de la ville. 
 © WWF Madagascar / Navarana Smith



Reflet sur le poisson séché. © WWF Madagascar / Navarana Smith



Après deux semaines de travail, tout le monde est présent pour terminer la construction d'une nouvelle pirogue de pêche. 
© WWF Madagascar / Navarana Smith



Une équipe de biologistes marins de CUPE se prépare à une future plongée.  
© WWF Madagascar / Navarana Smith



Agricultrice d'algues à marée basse.  © WWF Madagascar / Navarana Smith



Séchage du poisson, Week-end de Pâques.
© WWF Madagascar / Navarana Smith



Puits d'eau creusé pour extraire les eaux souterraines salées, après 5 heures de dur labeur. 
© WWF Madagascar / Florine Galia Mpatsakarino



Les pêcheurs dans le bar local, un dimanche. 
© WWF Madagascar / Navarana Smith



Communauté. © WWF Madagascar / Florine Galia Mpatsakarino



Les yeux tournés vers Beheloke, une famille de pêcheurs retourne à la maison avec la marée
© WWF Madagascar / Navarana Smith



Les pirogues de p6echeurs attendent la lune pour chercher des calmars et la merée haute pour collecter les poulpes et poisson.
© WWF Madagascar / Navarana Smith



L'entraide communautaire : prende le pirogue après une journée de travail à Beheloke. 
© WWF Madagascar / Navarana Smith