Letiry, un jeune pêcheur qui voit déjà son avenir d’apiculteur. | WWF

What would you like to search for?

Nos Nouvelles

Letiry, un jeune pêcheur qui voit déjà son avenir d’apiculteur.

L’apiculture : Activité Génératrice de Revenu complémentaire des pêcheurs, mais aussi une activité qui les motive à gérer durablement la forêt, respecter les rituels et renforcer la solidarité communautaire.

Peu après la floraison des arbres de mangrove, le miel des ruchers communautaires est jugé prêt à l’extraction, et c’était le 16 mai 2019. A 6 heures du matin, dans un village de pêcheurs nommé Kivalo, un jeune garçon de 14 ans nommé Letiry s’est précipité aux alentours pour chercher les matériels utilisés pour la collecte du miel. C’est le fils de l’un des membres de l’association « Mamin’ala » composée de vingt-six pêcheurs du village appuyés par le WWF. Ils font deux récoltes par an, avec une production de 40) litres en moyenne par extraction.

Cette AGR  unit la communauté dans une activité bénéfique pour la conservation de la forêt de mangrove et pour l’économie locale. C’était dans ce sens que Letiry a affirmé : « Je suis très motivé par l’apiculture, le miel procure de l’argent à part la pêche. J’aide maintenant mon père et j’aimerais avoir mes propres ruchers un jour ». Les membres de l’association sont donc persuadés des services écosystémiques rendus par les mangroves et  sont convaincus à protéger ces forêts afin que leur production en miel ne cesse d’augmenter.

De très bonne qualité, ce miel sera remis à FITAME (Firaisantsoan’ny Tantsaha Menabe) et sera exporté à l’international. Les revenus obtenus alimentent la caisse de l’association et seront distribué aux membres le jour de fête de l’indépendance nationale, même les plus jeunes, y compris Letiry.

Minontsoa Rakotondrainibe, Volontaire Explore! à Manambolo Tsiribihina.